Victor Hugo

Les amoureux de littérature peuvent marcher sur les pas de l’un des plus grands auteurs du 19e siècle.

En effet, le romancier et poète français Victor Hugo a passé 15 ans en exil à Guernesey entre 1855 et 1870, et l’île a inspiré plusieurs de ses chefs-d’œuvre, notamment Les Misérables et Les Travailleurs de la mer.

Hugo est tombé sous le charme de Guernesey et sa maison sur l’ile, Hauteville House, donne au public la chance de découvrir son cadre de vie, et de visiter le lieu où il a composé certains de ses plus célèbres romans et poèmes.

Son cabinet de travail, la « chambre de cristal » est au troisième et dernier étage de cette maison éclectique et a une vue panoramique sur la capitale de St Peter Port, sans cesse changeante, sur la mer et au loin sur sa patrie, la France.

Mais ce n’est pas seulement dans cette maison unique au cœur de l’île que vous pouvez emboîter le pas à l’un des écrivains les plus controversés et les plus fascinants de son époque.

Vous pouvez par exemple vous baigner là où il nageait dans l’eau claire de la baie de Havelet, emprunter son sentier favori le long de la côte jusqu’à la baie de Fermain ou encore aller vous promener jusqu’à l’une des plus jolies baies de l’île, Moulin Huet. Marchez jusqu’au bout du promontoire à tous vents de Pleinmont, qui donne une vue époustouflante sur le phare de Hanois, puis continuez en suivant la côte ouest sur toute sa longueur pour arriver à Port Soif, une partie du littoral de l’île que le romancier affectionnait particulièrement et qui l’a beaucoup inspiré.

Il n’est pas difficile de voir pourquoi Hugo était captivé par ces îles. On se souvient de Victor Hugo pour son œuvre, mais sa vie privée était tout aussi fascinante.

Il avait épousé son amie d’enfance, Adèle Foucher, et ils eurent cinq enfants, mais il eut aussi de nombreuses maîtresses au cours de sa vie, notamment l’actrice française Juliette Drouet.

Elle est devenue sa secrétaire et sa compagne de voyage, et cette relation a duré 50 ans. Elle a sacrifié sa carrière pour suivre l’amour de sa vie à Guernesey où Hugo et sa famille vivaient en exil. Cette femme est souvent mentionnée dans la biographie de Victor Hugo, et des milliers de lettres échangées entre eux ont été enregistrées.

On dit qu’ils se rencontraient en secret au sommet de Victoria Tower. Bâtie pour commémorer la visite de la reine Victoria et du prince Albert sur l’île, cette tour donne une vue exceptionnelle sur St Peter Port. Si vous regardez bien, vous trouverez peut-être leurs initiales, VH et JD, gravées quelque part sur la face intérieure des murs en granite.

Hugo a entamé, terminé ou publié la majorité de ses œuvres les plus célèbres durant son séjour ici, notamment Les Contemplations (1856), Les Misérables (1862), La Légende des siècles (1877), William Shakespeare (1864), Les Chansons des rues et des bois (1865), Les Travailleurs de la mer (1866), L'Homme qui rit (1869), et Quatre-Vingt-Treize (1874)

Hauteville House

La Ville de Paris assure l’entretien des deux maisons où Victor Hugo a vécu le plus longtemps : l’Hôtel de Rohan-Guéménée sur la place des Vosges à Paris, où il a loué un appartement de 280 mètres carrés au deuxième étage pendant 16 ans (de 1832 à 1848) et Hauteville House sur l’île de Guernesey, où il a vécu en exil pendant 15 ans (de 1856 à 1870).

En 1851 le poète banni a quitté la France pour un exil qui allait durer 19 ans. D’abord chassé de Belgique puis de Jersey, Hugo est enfin arrivé à Guernesey en 1855.

Le 16 mai 1856, grâce au produit de la vente de son recueil de poèmes Les Contemplations, Victor Hugo achète Hauteville House à Guernesey, une grande maison blanche avec un jardin dominant la mer. Collectionneur enthousiaste de meubles d’occasion et de bric-à-brac, il ramène une profusion de coffres, crédences, tapis, miroirs, couverts, figurines et objets divers de ses excursions sur l’île. Il applique son imagination sans bornes à la transformation de la maison, passant des mois à superviser de grands travaux « sur un modèle médiéval » qui donnent à la demeure une force intérieure et un certain mystère, et en ont fait un lieu unique. Hugo a vécu à Hauteville House jusqu’en 1870, date de son retour en France après la chute du Second Empire, mais il est revenu y passer un an en 1872-73, une semaine en 1875 et quatre mois en 1878.

En mars 1927, l’année du centenaire du mouvement Romantique, les descendants de l’écrivain, Jeanne, Jean, Marguerite et François, offert la maison en donation à la Ville de Paris.

Hauteville House a été préservée telle que l’écrivain l’a laissée. Le génie créatif de Victor Hugo se reflète dans l’incroyable richesse de la décoration. Pour citer Charles Hugo, la maison est un « Autographe à trois étages, un poème en plusieurs chambres ».
Hauteville House a un superbe jardin, qui est inclus dans la visite de la maison

GUERNESEY VUE PAR VICTOR HUGO

Victor Hugo a été immédiatement captivé par Guernesey et frappé par la sévérité de ses falaises et la douceur des paysages à l’intérieur des terres. Il appréciait à la fois « le souffle de l’océan » et « le souffle des fleurs ». Il décida d’exprimer sa gratitude envers l’île dans la dédicace de son célèbre roman, Les Travailleurs de la mer, « Je dédie ce livre au rocher d'hospitalité et de liberté, à ce coin de vieille terre normande où vit le noble petit peuple de la mer, à l'île de Guernesey, sévère et douce... »

Hugo décrivit les îles Anglo-normandes comme des « fragments de France tombés dans la mer et ramassés par l’Angleterre ». C’est cette fusion de culture française et britannique qui rend Guernesey unique, et son patrimoine, ses paysages et ses habitants ont laissé une impression durable à l’auteur. Tous ceux qui retracent ses pas partiront aussi inspirés que le grand auteur il y a plus de 150 ans.

Le blogger de voyage très suivi Gareth Huw Davies s’est rendu à Guernesey pour en savoir plus sur la période que Victor Hugo passa sur l’île. Pour en savoir plus, suivez ce lien : Blog de Gareth Huw Davies. Hauteville House et Guernesey figurent également dans un reportage voyage publié dans The Telegraph Online.

Keep in touch

GET ALL THE LATEST NEWS & OFFERS STRAIGHT TO YOUR INBOX!

By pressing subscribe you agree to be contacted by us according to our privacy policy